La validation des acquis

Bilan de compétence  atelier , dans le cadre de la VAE. La VAE au Cnam repose sur un accompagnement de proximité. Dans tout le r La validation des acquis est une reconnaissance des acquis antérieurs, qu’ils aient été obtenus par la formation (initiale ou continue) ou par l’expérience professionnelle. Elle permet de raccourcir le parcours de formation menant au diplôme de l'ICH ou au master Droit de l'immobilier de l'ICH en validant  une ou plusieurs des unités d'enseignement (UE) composant ce parcours .

Il importe de bien distinguer la validation des études supérieures (VES) et la validation des acquis de l'expérience (VAE).

La validation des études supérieures (VES)

La validation des études supérieures (VES) permet de raccourcir le parcours de formation menant au diplôme de l'ICH ou au master Droit de l'immobilier de l'ICH en dispensant l'élève de suivre et valider par l'examen une ou plusieurs unités d'enseignement (UE) composant ce parcours. L'élève doit justifier avoir, dans des établissements publics ou privés d'enseignement supérieur, déjà acquis et validé par l'examen les connaissances correspondant au programme des UE dont il sollicite la validation.

La VES d'une ou plusieurs UE est demandée lors de l'inscription à l'ICH. Deux cas peuvent se présenter:

VES systématique

Si l'élève est titulaire d'un des diplômes de l'enseignement supérieur figurant dans le règlement de VES de l'ICH approuvé par l'administrateur général du Cnam, la validation des UE mentionnées dans ce même tableau est automatiquement accordée par le directeur du centre ICH sur présentation du diplôme.

Télécharger le règlement de VES

Télécharger le formulaire de demande de VES systématique (diplôme de l'ICH)

Télécharger le formulaire de demande de VES systématique (master Droit de l'immobilier de l'ICH)

VES au cas par cas

Si l'élève ne peut, pour une UE, bénéficier de la VES systématique, il a la possibilité de solliciter une demande de VES au cas par cas. Il doit alors annexer à sa demande des justificatifs: programme et volume horaire de l'enseignement suivi antérieurement, diplôme, certificat ou attestation de réussite obtenu, relevé de notes. Le directeur du centre ICH n'accordera la VES sollicitée que s'il apparaît que le programme de l'enseignement suivi dans le cadre d’études supérieures antérieures correspond à l’UE dont la validation est sollicitée et que le demandeur a passé avec succès le contrôle des connaissances afférent à cet enseignement.

Télécharger le formulaire de demande de VES au cas par cas (diplôme de l'ICH ou master Droit de l'immobilier de l'ICH)

La validation des acquis de l’expérience (VAE)

Comme la VES, la validation des acquis de l'expérience (VAE) permet de raccourcir le parcours de formation menant au diplôme de l'ICH ou au master Droit de l'immobilier de l'ICH en dispensant l'élève de suivre et valider par l'examen une ou plusieurs unités d'enseignement (UE). L'élève doit justifier d'une expérience – professionnelle et/ ou extra-professionnelle – lui ayant donné les compétences correspondant au programme des UE dont il sollicite la validation.

Pour bénéficier d'une VAE, l'élève doit s'inscrire sur la plateforme Div@.

La procédure de VAE est suivie par le service du Cnam en charge de la validation des acquis. L'élève sera convié à rencontrer un conseiller VAE qui l'orientera et l'assistera dans la constitution de son dossier de demande. À l’issue d’un entretien avec des enseignants et professionnels  de l'immobilier, le jury VAE du Cnam, au vu de l'expérience décrite dans la demande et en considération des résultats de l'entretien, statuera et proposera à l"Administrateur général du Cnam, soit d'accorder la validation de tout (exceptionnellement) ou partie des UE composant le diplôme de l'ICH, le CEJI ou le master de l'ICH, soit de refuser la validation.

Tout savoir sur la procédure de VAE au Cnam.

 Gagnez du temps, pensez validation des acquis de l'expérience !